Pakistan: 3 succès, 3 défis

Publié le par L'Association-ONG

Face aux récentes inondations au Pakistan, le PAM a lancé une opération d’urgence massive afin de nourrir les milliers de déplacés. Deux mois après voici un aperçu des succès et des défis auxquels l’agence sera confrontée à l’avenir.

Pak-Pix-090.jpg

3 SUCCES
1. Mobilisation à grande échelle
Le PAM a commencé les distributions alimentaires moins de 24 heures après le choc malgré les dégâts survenus dans ses entrepôts aux stocks pré-positionnés. Au mois d’août le PAM a livré une assistance alimentaire vitale à 3 millions de personnes affectées. En septembre, ce chiffre s’élève à 6 millions tandis que l’agence renforce ses stocks, ses équipes et son l’équipement.
2. Denrées alimentaires locales
Le pain constitue l’aliment de base au Pakistan. Pour fournir la farine de blé aux millions de sinistrés le PAM, qui travaillait avec 28 moulins au moment de la catastrophe, a dû établir de nouveaux contrats.  Actuellement le PAM gère 63 moulins qui produisent 4 500 tonnes de farine de blé chaque jour.
3. Opérations aériennes
Plus d’un mois après les inondations plusieurs régions du pays restent inaccessibles. Par conséquent le PAM a dû lancer une opération aérienne pour atteindre plus de 300 000 personnes toujours bloquées. Le PAM a également transporté des vivres et des travailleurs humanitaires pour d’autres agences onusiennes en tant que chef du module logistique des Nations Unies.
3 DEFIS
1. Nouvelles routes 
Les eaux ont détruit les routes et les ponts et certains des villages les plus touchés sont toujours inaccessibles. De plus les routes qui ne sont pas inondées sont complètement bloquées à cause des embouteillages. Le personnel logistique du PAM évalue d’autres options pour transporter les vivres alors que la reconstruction se met peu à peu en place.
2. Prévenir la malnutrition
La malnutrition infantile, déjà très répandue au Pakistan, risque de s’aggraver suite à cette catastrophe. En réponse à cette situation le PAM prévoit de nourrir environ 6 millions de personnes d’ici janvier 2011. Le panier de nourriture distribué aux familles est consisté de farine de blé ainsi que de produits fortifiés tels les biscuits à haute teneur énergétique pour répondre aux besoins spécifiques des enfants.
3. Soutenir la production agricole
La crue de la rivière Indus a inondé les terres et a détruit les puits et les outils agricoles. A l’approche de la saison agricole les agriculteurs ont besoin de toute l’aide possible pour cultiver leurs champs. Le PAM a mis en place des activités « Vivres contre travail » pour encourager les populations à participer aux activités de reconstruction des routes et des systèmes d’irrigation.
Aidez-nous
En septembre le PAM a annoncé un besoin de 600 millions de dollars pour fournir une assistance alimentaire aux populations affectées au Pakistan jusqu’au janvier 2011. Faire un don
Source: Actualités PAM

Publié dans Tous contre la faim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Henri Hugon 11/10/2010 15:33



j'aprécie ce que vous faite bon courage vous avez mon soutien bonne jounée à vous tous